Blogs'in BoomBoomBay

Meri zindagi Mumbai me!

06 septembre 2008

From here to there

C'est scellé par un tampon dans mon beau passeport (qui n’est plus moisi, je l’ai passé au Detol avant de partir!)

13 décembre – 13 août.  Sans le faire exprès,  mon premier retour en France depuis mon arrivée marquait exactement mes 8 mois en Inde.

1er septembre 2007 – 1er septembre 2008. Sans le faire exprès, mon retour en Inde correspond à la date de mon retour en France l’année dernière après mon mois de vadrouille en Inde.

Bilan après mon retour en Inde? Ben je n’ai pas trop envie de le faire. Juste une envie certaine de continuer, de faire durer encore le plaisir ici.

Parce que l’air de rien, ça fait 8 mois que je n’ai pas mis de chaussures fermées (enfin, si, ça m’est arrivé, mais alors, c’était exceptionnel, genre pour crapahuter dans la montagne). Parce que ça fait 8 mois que je ne sais plus ce que c’est de mettre une veste ou un manteau.  Parce qu’ici, je suis bien.  Et puis c’est tout. Ya pas à discuter. Même si un jour il faudra que je décide de faire quelque chose d’un peu plus sérieux et que j’arrête d’aller travailler en short en en tongs.

Et parce qu’ici, c’est seulement quand tu es sur le point de quitter le pays que ton rickshaw driver se fait arrêter parce qu’il a grillé un feu rouge, alors qu’avant, tu en as pris des milliards de rickshaws et qu’ils ont tous grillé au moins un milliards de feux eux aussi. Ca s’appelle le clin d’œil du départ.

J’attendais mon vol il y a 3 semaines, je passais le temps, je regardais les gens, la télé juste à côté. Tiens, pendant 2 semaines, Aamir Khan n’essaierait plus de me vendre un téléphone portable, Abhishek Bachchan ne me vanterait plus les mérites de tel ou tel opérateur mobile. Je ne verrai plus Shah Rukh Khan et Rani Mukherjee, le clip de Maaya Maaya, Beedi ou Bachna He Haseno (le dernier tube, si j’ose m’avancer, juste devant Singh is Kinng). Je n’entendrai plus arrrre, baba, rupaya, auto!, chai ... Les ongles de ma main droite perdront peu à peu leur couleur jaune, plus de tâche de masala… Ne pas oublier que ça ne se fait pas de manger toute son assiette avec les doigts!! Pour en revenir aux chaussures, mes pieds retrouveront peut-être une apparence humaine. Je te mets au défi de vivre 8 mois en tongs, de survivre à une mousson et d’avoir les pieds impeccables! (Moi, j’ai abandonné depuis longtemps…)

La France c’est cool en fait. On retrouve des petites habitudes, on n’a pas trop chaud, on peut dormir avec une couette (mais alors les premier jours j’avais toujours le bout du nez en l’air pour rechercher le courant d’air du ventilateur – ah, mais ici, il n’y a pas de ventilateur…), on a un grand moment d’hésitation quand pour la première fois on remplit son verre d’eau au robinet et qu’on la boit (safe, not safe?), on s’ébahit de voir des gens faire la queue de manière disciplinée, rouler correctement (enfin, ya des cons partout, ça…), tout est organisé, ça marche. C’est propre, c’est calme, c’est carré, c’est chouette. Et puis on mange bien! Ca aussi il faut le souligner. La boulangerie et le pain frais tous les matins… Et puis la famille, les amis, les connaissances, le chat… Retrouver tout ça!

Mais ça fait du bien de revenir aussi. Retrouver mon chez-moi, le boulot et son thé trop sucré, mes amis d’ici, de voir que j’étais attendue. Ca fait plaisir et extrêmement chaud au coeur! Débarquer juste pour le Ganesh Chaturthi, un des plus grands festival à la gloire du dieu Ganesh, croiser des centaines de statues et des centaines de tambours paradant dans les rues. C’est le bordel, il fait encore super chaud et humide, je transpire des bassines d’eau, la mousson reprend quelques forces avant de se décider à repartir (plus que 2 semaines maximum en principe). On va enfin retrouver des rues sèches et on va aussi pouvoir aérer et nettoyer les appartements comme il faut. Je n'arrête pas de courir depuis que je suis rentrée, le planning se rempli, les projets commencent à fleurir, il suffit juste de s'organiser pour mettre tout ça en place!



En tout cas, I'm back!!!!!

Posté par Blogi à 12:57 - Je disais donc... - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire