Blogs'in BoomBoomBay

Meri zindagi Mumbai me!

30 juin 2012

La fin... (mais ça continue encore)

Ce blog s’est plus ou moins tu en juillet 2010, quand j’ai été nommée responsable de l’équipe française. Entre la hausse de la masse de travail, l’aide inexistante du management et la non-coopération de certains membres de l’équipe, je m’étais retrouvée dans une espèce de sphère où je ne trouvais pas mon bonheur et je ne voulais pas que cela ne se ressente sur mon blog. Avec le recul, je me rends compte que l’attitude du management de la boite aurait été illégale en France et que j’aurais très bien pu les traîner en justice pour harcèlement moral, manquement à leur devoir, mensonge, non-respect des accords, etc..., etc…

J’ai démissionné de la boîte début décembre 2011 et dans la foulée, la boite a fermé notre département, sans aucun préavis, renvoyant toute l’équipe indienne et française. Je n’étais pas au courant de cette décision, j’ai été prévenue un 27 décembre, alors que j’étais en France pour les fêtes, par mes collègues français qui venaient d’apprendre leur licenciement. S’en est suivi un bras de fer de quelques semaines pour tout le monde afin d’obtenir ce qui nous était dû (préavis, argent, papiers…). Des larmes, du stress, de la déception, beaucoup de déception. J’avais pris la décision de rentrer de moi-même, c’était réfléchi et mûri, mais mes collègues se sont retrouvés au chômage et renvoyé d’Inde manu-militari en moins d’un mois ½… J’enrage encore par ce gâchis, cette attitude désinvolte et je-m’en-foutiste du management et du HR de cette boîte. J’avoue qu’ils m’ont poussée à bout et à la limite de ce qui peut être supportable. Je pense avoir la chance d’avoir un caractère assez trempé qui me permet d’accuser les coups, mais le bull-shitage a quand même eu un sacré impact sur moi.

Je ne regrette absolument pas mes 4 ans à Mumbai. Je me suis amusée, je me suis découverte, surpassée, j’ai appris beaucoup de chose sur la vie en général, je sais que rien n’est acquis pour personne, que la vie est une lutte constante et qu’il faut se battre pour obtenir ce que l’on veut. Les perspectives changent quand on vit au quotidien dans une ville comme Mumbai, un pays aussi grand et vaste que l’Inde. J’ai eu l’immense chance de voyager à travers le pays, du Maharasthra à l’Assam, en passant par le Chhattisgarh, le Rajasthan, l’Himalaya… Je n’ai pas eu le temps de tout voir, mais je reviendrai. J’ai aussi rencontré des gens super qui ont su m’épauler quand il le fallait. Le Samourai est toujours sur place et se bat encore en Inde mais à Delhi, alors que Chouyo est elle-aussi rentrée en France. C’est une page qui s’est tournée pour toutes les trois. Je n’ai pas fait une croix définitive sur ce pays. Je n’ai pas le courage pour l’instant de revenir m’y installer, je dois penser à mes nerfs et ma santé mentale – l’inde n’est certainement pas de tout repos ! – mais je reviendrai en vacances, passer des semaines tranquilles, à mon rythme et au bon moment.

J’ai donc quitté l’Inde, Mumbai, le 27 février 2012, avec mon Billi sous le bras. Retour à la case papa-maman à la campagne le temps de me refaire une petite santé, de rattraper 4 ans de mauvais sommeil et de retrouver un nouveau travail. Là encore, j’ai eu beaucoup de chance. J’ai trouvé assez rapidement un poste de traductrice dans une agence en Espagne.

Et me revoilà repartie pour de nouvelles aventures en pays inconnu… Vous me retrouverez ici : http://blogibillibilbao.wordpress.com (toujours en travaux, il faudra encore patienter un petit moment).

Posté par Blogi à 15:52 - Je disais donc... - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    donc en vie, ouf!

    Bonjour,

    J'étais intrigué de ne plus voir le blog alimenté. Dommage que ce fut pour les raisons citées précédemment.

    En fait, en plus de l'expérience acquise, désormais tu te connais mieux niveau mental : un grand plus rarement acquis par la majorité des gens.

    Et te voila déjà repartie vers d'autres aventures! J'ai hâte de te lire.

    Continue de faire attention à toi,

    A très vite, j'espère,

    Hervé.

    Posté par hervé, 30 juin 2012 à 16:18
  • Dur !

    Je lisais ton blog depuis longtemps dommage que ça se termine comme ça. Tu travaillais pour Zee Network ?

    Posté par Palko, 26 septembre 2012 à 16:50

Poster un commentaire